Le plafond et le plancher de verre, c’est quoi?

Le « plafond de verre » des femmes, c’est quoi ?

L’expression « plafond de verre » date de la fin des années 70 et vient des USA. Jacqueline Laufer, sociologue et spécialiste du management des ressources humaines, le définit comme « l’ensemble des obstacles visibles ou invisibles qui peuvent rendre compte d’une certaine rareté des femmes en position de pouvoir et de décision dans les organisations publiques, dans les entreprises… » . L’image du plafond de verre est très utile pour visualiser les obstacles notamment invisibles posés sur le chemin des femmes qui souhaitent accéder à des postes à responsabilités.

 

Le « plancher de verre » des hommes, c’est quoi ?

L’expression « plancher de verre » a été pour la première fois utilisée dans un article publié en juin 2011 par Antoine de Gabrielli, le créateur du projet Happy Men. Il est défini comme « tout ce qui empêche socialement ou professionnellement les hommes de prétendre à un épanouissement hors de la seule sphère professionnelle ». Cette expression indique qu’un homme repose sur le plancher de son statut professionnel, mais que celui-ci l’isole de ses autres domaines naturels d’épanouissement. Par ailleurs, le « plancher de verre » illustre la fragilité parfois angoissante d’un statut social ne reposant que sur la seule légitimité professionnelle : en dessous l’homme ne voit que le vide…