Les femmes doivent travailler et les hommes rester à la maison ?

La répartition des rôles et responsabilités au sein des couples est très variable. Dans une époque récente, les hommes étaient plus diplômés que les femmes ; à l’arrivée du premier enfant, la carrière professionnelle des hommes était souvent plus avancée, leurs rémunérations plus hautes. Cela a souvent amené les couples à arbitrer quand il le fallait en faveur de la carrière professionnelle des hommes. Aujourd’hui, dans l’ensemble du monde occidental, les femmes sont plus diplômées que les hommes ; la différence d’âge au sein des couples s’est réduite ; l’âge moyen des femmes à la naissance de leur premier enfant approche ou dépasse 30 ans. Il est courant aujourd’hui que des femmes connaissent des carrières plus brillantes que leur conjoint. Aussi il devient plus habituel de voir des hommes assurer une part importante, et parfois majoritaire, des responsabilités familiales, rendant possible de nouvelles répartitions au sein des couples. L’enjeu de l’égalité professionnelle n’est pas d’inverser les rôles des hommes et des femmes, mais de donner à chacun-e la liberté de construire un équilibre satisfaisant entre vie professionnelle et vie privée.