Cela ne concerne que les pères de famille ?

Un père de famille, surtout confronté à de jeunes enfants, doit assumer des responsabilités particulières. Mais la vie d’un homme ne se limite pas à la parentalité. L’égalité professionnelle concerne tous les hommes car chacun, quelque soit sa situation familiale (père, fils, conjoint, divorcé, célibataire…) a besoin de préserver et développer une sphère d’épanouissement personnelle : sport, engagements associatifs ou politiques, vie locale et sociale, écriture, voyages, activités artistiques, spirituelles : c’est la part de liberté de chacun. C’est aussi un rempart contre les excès liés à un surinvestissement dans une vie professionnelle par nature fluctuante et fragile. L’égalité professionnelle y répond concrètement en autorisant plus facilement aux hommes un épanouissement qui ne se limite pas à la sphère professionnelle.